L'histoire de la rose dans la Belle et la Bête

La rose éternelle, véritable bombe à retardement dans la Belle et la Bête, agit comme une horloge. Cette rose enchantée, sous sa cloche en verre, fleurira jusqu’à l’âge de 21 ans de la bête. L’âge où la Bête devra trouver un amour immortel à défaut de se voir transformé pour le restant de ces jours.

Cette rose regorge de signification symbolique. Elle représente l’amour, lié évidement à l’histoire du film. Dans le compte de fée traditionnel, le flétrissement de la rose symbolise la beauté qui a quitté la Bête lors de l’enchantement. Ici, la signification diverge, plus indirect signifiant les chances de la Bête à trouver l’amour.

Les roses sont également responsables de la mort, lorsqu’elles fanent. Elles cachent des épines sous leurs feuilles, pour éviter tout rapprochement. La rose fanée représente la disparition de toute valeur dans la vie. C’est ce message que ressent la Bête, si il ne brise pas le sort de la rose éternelle, il ne connaîtra jamais l’amour. Le message passé est que si l’amour n’existe plus, autant connaître la mort.

La rose est aussi un symbole de mystère. Elle s’ouvre lentement pour révéler toute sa beauté, uniquement pour ceux qui ont pris le temps de la découvrir. Un reflet à la romance.

Pour Belle, ce mystère est différent. Il correspond à une énigme, pour découvrir ce que cache la Bête. Cette énigme intervient pour la première fois lorsqu’elle rentre dans la chambre interdite, et qu’elle tome sur la rose sous sa cloche.

La bête finira par rompre le sort lorsque la dernière pétale tomba. Disney a envoyé un magnifique message d’amour, qui laisse à méditer.